A chacun son chemin pour se sentir bien...

LE MASSAGE : UN ART DU TOUCHER INNE AUX MULTIPLES BIENFAITS

Le toucher est un art et un moyen de communication innés partiellement refoulé par des normes sociales et culturelles.  Nous le retrouvons pourtant de façon spontanée : lorsque nous passons la main sur le front fiévreux d’un enfant pour l’apaiser ou lorsque nous frictionnons une articulation douloureuse après un choc ou un effort.La main, le toucher, qui apaise, soulage, guérit….

La peau est un organe sous-estimé en occident. Et pourtant, c’est la stimulation de la peau (par les contractions utérines pour l’être humain, par le léchage intensif pour les mammifères) qui permet la mise en route des fonctions vitales de l’organisme telles que les systèmes digestifs, respiratoires…Il est aussi remarquable de constater les différences dans le développement d’un bébé lorsque celui-ci est massé, caressé, dorloté à même la peau dès sa naissance : on constate un accroissement de résistance de l’organisme stimulé, un accroissement du poids, du dynamisme, une plus grande vivacité, une facilité à résister au stress et aux troubles physiologiques, moins de peurs, d’angoisses, un meilleur fonctionnement des différents systèmes vitaux (respiratoire, circulatoire, digestif, nerveux, endocrinien…).

L’expérience nous montre que la stimulation de la peau est l’un des facteurs qui concourt à la formation de l’aptitude à aimer et que pour savoir qui il est, l’individu doit être conscient de ce qu’il sent (la sensation d’identité vient de la sensation du contact avec le corps).

Si nous prenons en considération ces différents facteurs, nous prenons alors conscience de la dimension du massage et pourquoi, au delà d’un simple bien-être, il est aussi fondamental qu’une alimentation saine : il fait partie intégrante d’une bonne hygiène de vie. Tour à tour réconfortant, énergisant, drainant, musculaire, dans tous les cas relaxant et destressant, le massage nous permet de nous poser, de nous retrouver, de reprendre contact avec notre corps (si souvent maltraité) de manière respectueuse. Apaisé, nous sommes alors plus à même de prendre du recul face aux sollicitations incessantes du monde extérieur ce qui nous permet de les gérer de manière plus sereine : nous voyons l’obstacle tel qu’il est, c’est à dire surmontable.

LES MASSAGES QUE JE VOUS PROPOSE:
Tous ces gestes que nous avons spontanément : friction d’une zone douloureuse, geste doux pour apaiser…enrichis par tous les savoirs ancestraux des différents continents, ont été ordonnés de manière cohérente pour créer des protocoles de massage différents et variés répondants aux besoins d’une personne à un moment donné. Une femme qui vient d’accoucher n’a pas les mêmes besoins qu’un jeune homme sportif, un cadre débordé ou une personne âgée. 

Massages